Couteaux et autres ustensiles de cuisine japonaise

Le 09/10/2013 à 08h00 - Traditions japonaises

Particulièrement sobre, la préparation des plats japonais nécessite l’utilisation d’ustensiles spécifiques. Voici quelques-uns de ces ustensiles indispensables à la cuisine nippone.
 
Yanagiba
Il s’agit d’un couteau comportant un tranchant asymétrique particulièrement adapté au découpage du Sashimi.
 
Santoku
C’est un couteau à multi-usages qu'il faut garder le plus près possible du plan de travail.
 
Haiku Deba
Petit couteau à multi-usages, l’Haiku Deba est très pratique pour le découpage et la préparation des légumes.
 
Deba Hocho
Le Deba Hocho est un couteau permettant de couper et de séparer les filets de poisson. Il constitue ainsi un outil primordial à la préparation des plats japonais.
 
Oroshigane
Il s’agit d’une râpe particulièrement adaptée à la préparation du radis blanc et du gingembre. L’Oroshigane peut également être utilisé pour râper le raifort nécessaire à la préparation de la pâte de Wasabi.
 
Zaru 
Cette passoire en bambou se décline en plusieurs formes pour différents usages. En effet, selon sa forme, le Zaru peut être utilisé pour préparer des aliments ou pour présenter des plats, comme le zaru soba (pâtes à base de farine de sarrasin). Selon le format, cette passoire est pratique pour égoutter les légumes, les pâtes et le riz. Elle s’utilise également pour la cuisson à la vapeur de certains aliments.
 
Makisu
Tirant son nom de la contraction du maki et du sushi, le Makisu est un tapis de bambou dédié à la préparation des makis sushis. Souple, ce tapis permet un roulage facile et régulier des makis sushis pour qu’ils soient plus pratiques à consommer.
 
Hangiri
Facilitant le refroidissement du riz, ce cylindre en bois est indispensable pour la préparation du riz à sushi. Refroidi, le riz est plus facile à assaisonner. Cet ustensile de cuisine a besoin d’un entretien spécifique après chaque utilisation. Le Hangiri doit être lavé à l’eau froide sans produit de nettoyage puis séché avant d’être rangé.
 
Sai Bashi
Le Sai Bashi est une baguette relativement plus longue que la baguette utilisée pour la consommation des plats. Cet ustensile de cuisine sert à manipuler les aliments pendant leur cuisson. Les Sai Bashi permettent de travailler sur les plats chauds, voire brûlants, sans danger.
 
Bol à saké
Destiné à contenir le célèbre vin de riz, le bol à saké est également utilisé pour mesurer les quantités de riz ou autres aliments.
 
Fan (Eventail)
Il s’agit d’un éventail utilisé en cuisine et qui sert à accélérer sans agression le refroidissement du riz ou d’autres plats.
 
Shamoji
La Shamoji n’est autre qu’une spatule en bambou qui s’utilise pour mélanger ou servir des préparations culinaires, notamment le riz. Avant chaque usage, vous devez la tremper dans de l’eau froide pour éviter que les grains de riz ne collent dessus. 
Couteau cuisine japonaise
 

Vous pouvez trouver ces ustensiles dans toutes les boutiques vendant des ustensiles de cuisine asiatiques. Bien entendu, les ustensiles de cuisine nippons ne se limitent pas à ces 12 pièces maîtresses. D’autres outils et accessoires allongent également cette liste. 

Articles recommandés

  1. Réaliser vous même vos makis Réaliser vous même vos makis
  2. Plats en vitrine des restaurants japonais Plats en vitrine des restaurants japonais
  3. Comment se comporter dans un restaurant Japonais Comment se comporter dans un restaurant Japonais
  4. La vaisselle japonaise La vaisselle japonaise