Manger dehors au japon

Le 15/04/2013 à 16h51 - Traditions japonaises

Le Japon dispose d’un grand choix de restaurants, voir quasiment infini. Bien que chaque établissement soit unique, les points suivants vous aideront à faire de vos sorties dans un restaurant japonais une expérience agréable et sans accroc.
Entrer dans le restaurant
De nombreux restaurants japonais présentent des répliques en plastique ou en cire de leurs plats dans une vitrine près de l’entrée. D’une part, ces répliques servent à attirer l’attention des clients et à les informer sur les différents plats composant la carte du restaurant. D’autre part, elles offrent une illustration détaillée de la présentation et la composition de chaque plat. Ces reproductions sont particulièrement utiles pour les touristes étrangers qui ne savent ni lire ni parler le japonais. Ainsi, si la communication passe male, il vous suffit de pointer sur la réplique du plat que vous souhaitez commander.
En entrant dans un restaurant, les clients sont accueillis par l'expression «irasshaimase» qui signifie "bienvenue, s'il vous plaît entrez". Le serveur ou la serveuse vous demandera combien de vous êtes avant de vous conduire à une table pouvant contenir votre nombre. Il est rare que les clients doivent attendre avant de trouver une table.
Si désormais la majorité des restaurants au Japon utilisent un mobilier au design occidental, on peut encore trouver des zashiki dans quelques établissements (tables basses traditionnelles avec des coussins à même le sol pour s’asseoir). D’autres restaurants combinent les deux styles (occidental et traditionnel) et dans ce cas, le personnel vous demande lequel vous préférez. Si vous optez pour le zashiki, vous devriez ôter vos chaussures à l’entrée du restaurant ou juste avant de vous installer autours de la table.
Dans beaucoup de restaurants, il est autorisé de fumer. Il existe également des établissements avec des salles fumeur (kitsuen) et non fumeur (kinen). Dans ce cas, la personne chargée de vous accueillir vous demander votre préférence. Enfin, certaines enseignes sont intégralement non fumeur.

Commander et déguster son repas
Une fois assis, chaque convive reçoit un verre d'eau ou du thé. Si ce n'est pas le cas c’est parce de l’eau ou du thé est généralement disponible gratuitement en self-service dans un coin du restaurant. Tout le monde reçoit également une serviette humide (oshibori) utilisée pour se nettoyer les mains avant de manger. Si les baguettes semblent parfois absentes c’est parce qu’elles sont entreposées  dans une boîte sur la table. Le plus souvent, il s’agit de deux baguettes en bois jetables collées entres-elles et qui doivent être séparés avant leur utilisation.
Alors que de nombreux restaurants proposent des menus illustrés, d'autres restaurants se contentent de descriptions de plats en japonais dans leurs cartes. Il arrive également que leurs offres soient affichées sur les murs. Si vous avez un doute sur les plats à commander ou que vous ne puissiez pas lire le menu, demandez des suggestions (osusume) ou la sélection du chef (omakase).
Une fois que vous êtes prêts à commander, vous pouvez interpeler le personnel du restaurant en disant "sumimasen" (excusez-moi), ou appuyez sur le bouton d'appel sur la table si celle-ci en est dotée. Une fois que vous avez terminé de commander, la serveuse répètent souvent les plats choisis pour confirmation. Dans certains restaurants, comme dans les izakaya, on commande plusieurs plats à partager entre le groupe. Dans d'autres établissements chaque convive commande son propre plat.

Articles recommandés

  1. Bien choisir son restaurant japonais Bien choisir son restaurant japonais
  2. Des singes serveurs dans les restaurant japonais Des singes serveurs dans les restaurant japonais
  3. Le Nyotaimori, plaisir des yeux et du palais Le Nyotaimori, plaisir des yeux et du palais
  4. Typologie des restaurants au Japon Typologie des restaurants au Japon