Les secrets du régime alimentaire d'Okinawa

Le 03/02/2014 à 08h50 - Culture japonaise

Appartenant à l’archipel Ryukyu situé au sud du Japon, Okinawa est aujourd’hui connue dans le monde entier pour abriter une grande concentration de centenaires. L’art de vivre, en particulier la cuisine, participe à l’excellente vitalité de la population locale. De nombreux Occidentaux commencent d’ailleurs à adopter la cuisine de cette circonscription japonaise en tant que régime alimentaire. Mais qu’a donc de si particulier la cuisine d’Okinawa ?
Île d'Okinawa
C'est assez peu connu, mais l'île d'Okinawa fait partie de la catégorie des îles dites paradisiaques

Les secrets d’une cuisine saine
La santé d’une population est en grande partie dépendante de la qualité de sa cuisine est celle d’Okinawa est indubitablement l’une des plus saines auxquelles on puisse goûter. En premier lieu, la relation avec les aliments est complètement différente dans l’ancien royaume de Ryukyu puisque la nourriture est considérée comme un élément de la médecine naturelle. Chaque ingrédient est ainsi considéré comme le médicament de la vie.
En second lieu, il y a le comportement durant les repas qui permet de prendre soin du corps. En clair, on prend la peine d’apprécier chaque bouchée et on s’interdit de manger jusqu’à satiété. Sur le plan scientifique, les spécialistes expliquent que ce comportement diminue considérablement la libération des radicaux libres, en partie responsables du vieillissement du corps.

Une cuisine riche et variée
Nous sommes nombreux à croire que les vertus de la cuisine d’Okinawa proviennent de la simplicité des plats, mais il faut savoir que les habitants d’Okinawa savent concocter de savoureux plats, aussi délicieux que les mets servis dans d’autres régions du Japon. On ne se contente donc pas de poissons crus et de légumes cuits à l’eau. D’ailleurs, le métissage entre les influences chinoises et japonaises donne lieu à des préparations tout simplement succulentes.
La richesse de la cuisine d’Okinawa découle aussi de la position géographique de l’archipel de Ryukyu. Localisée dans une zone tropicale entre la mer de Chine et la mer des Philippines, Okinawa et les îles alentour bénéficient d’un climat généreusement ensoleillé et d’une bonne dose de pluie. C’est en combinant tous ces avantages que la population locale profite des bienfaits de sa cuisine, mais il ne faut pas non plus oublier que même à plus de 80 ans, beaucoup d’Okinawais continuent d’être actifs, en travaillant ou en effectuant des tâches agricoles.

Quelques plats typiques de la cuisine d’Okinawa
On ne consomme pas beaucoup de sushis à Okinawa, à la différence d’autres régions du Japon. Le plat de plus populaire de l’île, et que les touristes découvrent souvent avec enchantement, c’est le champuru. Il s’agit d’un plat à base de tofu, de légumes et de viande de porc (qui peut être remplacée par une autre viande). Par temps de forte chaleur, le champuru est agrémenté de goya, un légume local qui donne un goût typique au plat.
L’autre spécialité culinaire d’Okinawa est le soba, des pâtes qui nous rappellent souvent les spaghettis italiens, mais sont concoctées avec un bouillon de porc et de poisson. On y ajoute du porc émincé pour apporter les protéines nécessaires au corps. Sur l’île, on consomme aussi l’umibudo, une algue en grappe au goût particulier.