Le Gomasio, un condiment 100% japonais

Le 17/04/2014 à 07h51 - Produits japonais

Le gomasio, qui s’écrit également gomashio, est un condiment typique de la cuisine asiatique, et plus particulièrement japonaise. Simple à fabriquer, le gomasio est tout simplement constitué d’un mélange de sel et de graines de sésame torréfiées. Ce produit peut être utilisé au quotidien en remplacement du sel en cuisine ou à table. Son petit plus ? Il présente de nombreux bienfaits pour la santé et un goût intéressant.

Le gomasio, un condiment aux multiples avantages
Dans la cuisine japonaise, il est d’usage d’utiliser le gomasio dans la confection des plats et pour agrémenter les préparations à table. En consommant régulièrement ce condiment d’origine asiatique, on profite en même temps des nombreuses vertus du sésame pour la santé. Il faut en effet savoir que cette petite graine que l’on trouve régulièrement parsemée sur les buns des hamburgers est une excellente source de calcium, un oligoélément utile pour la solidité des os. La présence de magnésium accentue la solidité de la charpente osseuse tout en renforçant le système immunitaire. On dit également du sésame qu’il permet d’entretenir notre système nerveux grâce à sa haute teneur en acides gras essentiels.
Sur le plan gustatif, le gomasio a un goût bien plus complexe que le sel marin pur. En dehors du goût salé apporté par le chlorure de sodium, le gomasio se caractérise par cette saveur qui rappelle la noisette que l’on obtient grâce à la torréfaction du sésame. Le condiment réussit ainsi à rehausser la saveur des plats sans pour autant dominer. De nombreux magasins spécialisés dans la vente des produits bio proposent aujourd’hui du gomasio prêt à l’emploi.
Gomasio
Crédit photo : https://elisabethmstone.com/


Préparer soi-même son gomasio, c’est tout à fait possible
Ceux qui n’ont pas le temps de préparer le gomasio pourront toujours profiter des offres des différents magasins spécialisés, mais il faut savoir qu’il est très facile d’en préparer chez soi. Pour ce faire, il faut disposer d’un mortier et d’une poêle qui n’adhère pas.
La proportion entre le sésame est le sel est laissé à l’appréciation de chacun, mais elle varie d’une mesure de sel pour cinq à vingt mesures de sésame. Plus il y a de sésame, plus le goût de noisette qui caractérise le gomasio est marqué.
La première étape de la préparation du gomasio consiste à chauffer une poêle (sans matière grasse). Versez-y les graines de sésame entières et remuez sans cesse pour qu’elles soient uniformément torréfiées. Le sésame est prêt lorsque toutes les graines arboreront une jolie couleur dorée. Attention à ne pas les brûler, car un goût désagréablement amer risque de gâcher la préparation.
La seconde étape consiste à piler le sésame torréfié et le sel dans un mortier. Certains préfèrent piler le sésame séparément et le mélanger ensuite avec du sel fin, mais il faut savoir qu’en pilant les deux ingrédients ensemble, l’huile présente dans le sésame imprègne délicatement le sel.
Pour une conservation optimale, conservez le gomasio dans un bocal en verre hermétiquement fermé et rangez-le dans un lieu sec et à l’abri du soleil et de l’humidité.