Dégustation de Hakushu en highball au Plaza Athénée

Le 09/08/2013 à 08h00 - Culture japonaise

La maison de Whisky Suntory continue son partenariat avec Thierry Hernandez, manager du bar du Plaza Athénée. Ensemble, ils organisent tout l’été une séance de dégustation de whisky japonais, le Hakushu, selon un rituel traditionnel au Japon à savoir le highball. Le whisky est versé dans un grand verre rempli de glaçons grossièrement taillés avant d’être allongé d’eau gazeuse. L’ajout d’une petite feuille de menthe parachève la préparation. Cette dégustation de Hakushu en highball sera la dernière attraction du bar avant que le palace parisien ne ferme pour débuter ses travaux.

Le rendez-vous
Durant les mois d’été, le bar du Plaza Athénée vous convie à une expédition inédite : la dégustation du Hakushu Forest pour faire connaissance avec la légendaire hospitalité et le sens du service typiquement japonais. Le caractère hospitalier est désigné par le terme omotenashi au Japon.
Cet événement, qui réunira immanquablement les épris de whiskies et de highball, est orchestré conjointement par Suntory et Thierry Hernandez. Ils ont décidé de s’allier de nouveau pour initier leur visiteur parisien à l’ensemble des pratiques mises en œuvre au Japon pour servir les whiskies Suntory.
Ainsi, côtoyez l’été durant le très atypique Hakushu Forest. Essayez de vous représenter la scène : vous avez entre les mains un verre dans lequel un amas de glaçons est noyé dans un whisky Hakushu 12 ans d’âge additionné d’eau gazeuse et d’une petite feuille de menthe. Vous comprendrez alors pourquoi ce highball glacé est extrêmement sollicité au Japon pendant les journées estivales caniculaires. Sans compter que ce cocktail délicat souligne à la perfection les parfums boisés et fumés de l’Hakushu.
Hakushu Highball

Le Hakushu de Suntory
L’Hakushu est la plus célèbre des distilleries de whisky japonais. Elle est implantée à Torihara (Yamanashi sur l’île de Honshu) sur le mont Kaikomagatake en plein milieu d’une forêt.
La distillerie est fondée en 1973 par l’enseigne Suntory. En 1981 un deuxième site est ouvert. Il est baptisé Hakushu Est alors que la première distillerie est désignée par l’expression Hakushu Ouest. L’essentiel de la production est assuré par le site de l’Hakushu Est.
Boire le Hakushu en highball est extrêmement apprécié au Japon par les anciennes générations. Depuis 2008 on assiste à un regain d’intérêt pour ce rituel de la part des nouvelles générations de consommateurs. Du coup, le marché japonais du whisky s’est réveillé de son dépérissement.

La dégustation en highball
Le highball est un cocktail qui nécessite d’avoir sous la main un alcool, d’énormes glaçons et une boisson non alcoolisée. Concrètement, l’alcool de base, versé dans un grand verre plein de glaçons, reçoit une quantité généreuse d’une boisson non alcoolisée. Au Japon, on dégustait souvent son whisky en highball durant l’âge d’or du whisky japonais entre les fifties et les eighties.
Dans les années 60, les Torys bars (chaîne de bars ouverte par Shinjiro Tori le fondateur de Suntory) devenaient extrêmement à la mode. Or, étant donné qu’on y buvait du highball de Kakubin, c’est tout naturellement que ce mode de dégustation devienne à son tour une véritable tendance.