Sushi : peut-on remplacer le poisson cru par de la charcuterie ?

Le 24/06/2014 à 08h33 - Cuisine japonaise

Le poisson cru est la pièce maîtresse du sushi. La daurade, le thon et le saumon sont les plus utilisés pour confectionner ces plats emblématiques de la cuisine japonaise. Vous n’êtes pas particulièrement friand de poissons crus ? Essayez la charcuterie !

Le sushi offre d’innombrables possibilités
La base du sushi est le riz vinaigré surmonté d’une fine tranche de poisson cru, le tout enveloppé dans une feuille d’algue dans le cas du maki. Au final, on obtient un plat très esthétique qui fait le plaisir des yeux avant celui des papilles. Pour changer ou si on n’aime pas du tout le goût du poisson cru, il est tout à fait possible de le remplacer par de la charcuterie. Il peut s’agir de mortadelle, de salami, de jambon… le choix est large.
Du sushi à la charcuterie, ce n’est plus une nouveauté, mais le concept reste tout de même peu connu. L’idée est pourtant très intéressante pour un apéro, un brunch ou tout simplement une soirée sushi, de quoi varier les saveurs et les plaisirs.
Certains ne le savent peut-être pas, mais une fine tranche de jambon offre de nombreuses possibilités. On peut toujours partir sur la base du riz vinaigré qui permet d’obtenir différentes formes : rouleau, carré, rectangle, tout est possible. Il suffit ensuite de découper des morceaux de jambon pour envelopper le riz et éventuellement créer des formes plus originales ou fantaisistes. Pour apporter des couleurs à la préparation et décorer les sushis, les légumes et fruits sont à utiliser sans modération. On peut par exemple relever la fraîcheur du plat en y incorporant une tranche de concombre ou de carotte, ou encore créer un surprenant accord sucré-salé en misant sur des fruits au goût intéressant, comme l’ananas ou le melon.
Sushis charcuterie

Des roulés à la charcuterie inspirés des sushis
Vous avez prévu de recevoir des amis ? C’est peut-être le moment de tenter une nouvelle expérience pour éviter les canapés et autres grands classiques des apéros. Le sushi est une source d’inspiration intarissable.
Que l’on soit fan de sushi ou non, cette astuce fait toujours son petit effet. Au lieu d’utiliser les ingrédients traditionnels du sushi, on peut remplacer le riz par du pain de mie sans croûte que l’on peut façonner à sa guise.
Pour donner au pain la forme d’un sushi, il faut l’enrouler, le serrer dans du film alimentaire et le mettre au réfrigérateur une demi-journée ou toute une journée si possible. On obtient ensuite un rouleau de pain de mie qu’il suffit de trancher selon la largeur souhaitée. Chaque tranche peut être tartinée de mayonnaise ou de fromage fondu épicé. On peut également utiliser du guacamole ou une sauce tartare. L’objectif est d’avoir une sauce crémeuse qui peut servir de colle par la même occasion.
Après la sauce, toutes les envies sont permises : une tranche de jambon ou de salami, une petite feuille de laitue ou de la mâche… Attention toutefois à ne pas surcharger la tranche de pain de mie sinon il sera difficile d’obtenir un joli rouleau. Une fois tous les ingrédients étalés, il ne reste plus qu’à rouler le pain et disposer le tout sur un plateau.