Le Niku Dofu

Le 16/04/2013 à 11h16 - Cuisine japonaise

Voilà une façon ingénieuse de déguster un légume de saison : le poireau. Et par la même occasion, de faire le plein de vitamines et de calcium avec le tofu. Le Nikudofu est un plat souvent présent sur les tables à manger des foyers japonais. Dans le Nikudofu la viande et le tofu sont mijotés ensemble (niku signifie viande en japonais). En général, le bœuf est utilisé pour ce plat. La saveur que la recette offre est un peu identique à celle du sukiyaki bien que la réalisation de ce dernier plat est bien plus complexe.
Les ingrédients
Les ingrédients sont essentiellement la viande accompagnée d’oignons de printemps et de poireaux, de gros morceaux de tofu coupé en dés et un bouillon à base de soja. En plus des tranches de bœuf, du tofu (coupé en blocs de cubes), des oignons (coupé en longueur) et du shironegi (poireau haché), on trouve très souvent aussi des nouilles ito konnyaku et des champignons enoki (coupées en deux sur la longueur). Pour la sauce, on utilise du bouillon de dashi, de la sauce soja, du sake, du mirin et du sucre. Tous les ingrédients confèrent incroyablement beaucoup de saveurs au plat. Comme on l’a précédemment dit cette recette rappelle le sukiyaki mais avec un goût plus léger et plus délicat.


Exemple de préparation avec les ingrédients principaux
Coupez la viande et le tofu en petits morceaux. Coupez les nouilles d’itokonjaku de sorte qu'elles aient toutes une longueur de 10 cm environ. Coupez les shironegi en diagonale en veillant à ce que chaque pièce fasse 7 cm de longueur.
Faites chauffer une casserole de taille moyenne et faites y cuire les shironegi pendant 30 secondes. Ajoutez-y le boeuf et les oignons et laissez-les cuire pendant 4 minutes, tout en les brassant. Retirez les émincés de boeuf.
Mettez le dashi, la sauce soja, le saké et le sucre dans une casserole moyenne et portez l’ensemble à ébullition à feu vif. Ajoutez-y les tranches de bœuf et faites cuire jusqu'à ce que leur couleur change. Retirez la viande de la casserole. A leur tour, mettez l'oignon et les shironegi dans le bouillon et laissez mijoter pendant environ 5 minutes à feu moyen. Ajoutez les champignons enoki et laissez de nouveau cuire pendant quelques minutes. Ajouter le boeuf préalablement cuits et laisser mijoter pendant une minute ou deux.
Lorsque la mixture bouillonne, ajoutez le tofu de façon à ce qu’il forme une séparation entre les ingrédients d’une part et une partie du bouillon. La raison en est que l’ito konnyaku peut durcir la viande.
Versez l’ito konnyaku dans la partie du bouillon ne contenant aucuns ingrédients. Ajoutez le mirin, couvrir la casserole de papier d'aluminium et laisser mijoter à feu moyen pendant 12 minutes.

Quelques précisions sur un des ingrédients principaux : le Konnyaku Ito
Le Konnyaku Ito - également connu sous le nom shirataki – sont des nouilles japonais avec un goût neutre. Ces nouilles sont obtenus à partir de racines de konjac lesquelles sont mélangées à de l’eau de chaux afin qu’elles solidifient pour donner un bloc caoutchouteux. Les vertus du konnyaku en font une arme redoutable contre le cancer des intestins, car cette racine est hyper riche en fibres. Le Konnyaku Ito se présente sous la forme de filaments rappellant les nouilles de riz (sukiyaki).